7 – Victor Heidet

 

 

Site N° 707

 

Le groupe FFI de Valdoie au moment de la Libération. Au centre Olga Sassi porte le drapeau, elle a à sa droite M. Trimaille puis Victor Heidet. (source : ADTB)

 

Plutôt que de monter au maquis, certains FFI comme ceux du groupe Front National de Valdoie décident de rester sur place au milieu de la population et d’appuyer le jour J les forces de libération.

 

[slideshow_deploy id=’1210′]

Registre tenu par Victor Heidet à propos des états de service des résistants qui méritent reconnaissance et citation.

Présentation d’Arlette Fougeront et de sa famille. (Témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Les activités de Victor Heidet (témoignages d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

La curiosité d’une petite fille de résistant (témoignages d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Comment étaient informés les résistants (témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Victor Heidet échappe aux Allemands. (Témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Photo 079

Médailles de Victor Heidet (photo : M. Bernat)

Médailles de Victor :– Officier, médaille de vermeil de la croix d’honneur franco-britannique
– croix de guerre
– médaille militaire
– croix du combattant volontaire
– médaille de la Résistance

 

Le Front National de la résistance

                  Le Front National est un réseau de résistance d’obédience communiste créé en mai 1941. En effet, les résistants communistes ont reçu l’ordre de Moscou d’organiser leurs actions  en créant un réseau spécifique

                  La première « version » du Front national n’a duré que très peu de temps. Après l’éxecution d’un de leur membre, le PCF (Parti Communiste Français) a décidé de ne plus commettre d’action contre les Allemands car ces derniers procédaient à des représailles sur des otages. Pendant l’hiver 1942-1943, les communistes organisent dans les deux zones (zone occupée et zone dirigée par le régime de Vichy) des collectifs comprenant plusieurs composantes de la résistance française (gaulliste, mouvements chrétiens). De Gaule donnera au Front National le statut de mouvement résistant et lui reconnait donc une place importante au sein de la résistance.

Annonce par un agent double de l’arrestation imminente de Victor Heidet et  de sa femme Anna Heidet  (témoignages d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Tortures et fausses informations des Allemands pour obtenir des renseignements. (Témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

 

Anna Heidet agent de liaison 

 

Rôle de l’agent de liaison (témoignages d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Rôle d’Anna Heidet, agent de liaison. (Témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

Souvenir d’une petite fille accompagnant sa mère, agent de liaison. ((Témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

 

Photo 040

Médailles d’Anna Heidet. (photo : R. Bernat)

Médailles d’Anna :– Ordre national du mérite
– croix de guerre
– médaille militaire
– croix du combattant volontaire de la résistance
– croix du combattant

 

   Anna Heidet était une résistante, épouse de Victor Heidet. Elle était agent de liaison, sa fonction consistait à faire passer des messages entre les différents groupes de résistance du départements. Employée à la poste de Valdoie, elle récupère sous des pseudonymes divers la presse clandestine.

 

Fausse carte d'identité d'Anna Heidet

Fausse carte d’identité d’Anna Heidet

Poirisse Agent Liaison Plaque

Plaque commémorative à l’emplacement de la boucherie Poirisse. (photo : R. Bernat)

Registre VH Heidet Anna

Extrait du registre de Victor Heidet, concernant Anna Heidet

 

Jules Heidet (1894-1944)

Jules Heidet                Instituteur, blessé et pensionné de la 1ere guerre mondiale, il devient directeur de l’école de Rougemont-le-château en 1927 puis de celle de la place des Bourgeois à Belfort. Jules Heidet a un fort engagement syndical dans sa profession et conseille par exemple les grévistes en 1936 dans les discussions des contrats collectifs. Il a également des responsabilités au sein du parti SFIO de Belfort. Réformé, il n’est pas mobilisé au début de la Seconde Guerre mondiale mais s’engage très tôt dans la Résistance. Il devient, en octobre 1942, secrétaire du Front National pour le Territoire de Belfort. A ce titre, il est le coordonnateur des différents mouvements de résistance. Dénoncé et arrêté par la Gestapo le 29 octobre1943, il est interné à la caserne Friedrich à Belfort puis transféré le 6 décembre à la prison de la Butte à Besançon. Jules Heidet est incarcéré à Fresnes, transite par  Compiègne pour une détention au camp du Struthof puis à Kochem, un camp annexe, où il décède. 

Témoignage d’Arlette Fougeront concernant son oncle, Jules Heidet. (2015)

Le retour des déportés et l’annonce de la mort de Jules Heidet. (Témoignage d’Arlette Fougeront, fille de Victor et Anna Heidet) – 2015

 

 

 Posted by at 10 h 59 min